Now Reading
Drupal fait irruption à Libération avec Next et Voyages

Drupal fait irruption à Libération avec Next et Voyages

Avatar

le site voyages de LibérationEt hop! voilà un nouvel outil de gestion de contenu, un de plus, pour Libération.

Dans cet article, je parlais des différents CMS (outils de gestion de contenu) utilisés sur le web de Libération:

– Le cms installé par British Telecom pour www.liberation.fr;
– SPIP pour www.ecrans.fr;
– Mais WordPress pour le blog d'Ecrans;
– TypePad pour ses blogs, comme pour ses sites de Villes;
– WordPress pour www.libelabo.fr

et bien rajoutons gaiement :

– Drupal pour voyages.liberation.fr ;
– Drupal pour next.liberation.fr .

Drupal, c'est le CMS utilisé par beaucoup, beaucoup de sites dans le monde, et en France nous en avons entendu parler avec son utilisation pour Rue89, pour France24 et Mediapart.

Next existait déjà sur le site de Libération, et les pages Voyages aussi, qui étaient rangées dans le menu principal dans un "libémag" avec comme url "http://www.liberation.fr/transversales/voyages/".

Voici le même article, "Coups de main au Bénin", dans l'ancienne mise en page, et dans la nouvelle:

comparaison pages voyages

On ne peut que se réjouir de l'arrivée des photos (ici il s'agit d'une photo prise par la rédactrice de l'article.

Drupal se veut un CMS collaboratif et participatif, donc on peut espérer un portail Voyages avec pas mal de contenu généré par les lecteurs.

On imagine qu'en matière de publicité, il sera plus aisé de vendre de la pub ciblée sur un tel site.

Que remarquez-vous, en bas de la nouvelle maquette, dans la page article? la suite du contenu de la home : Libé répond donc à la question que je me posais sur le prochain média qui allait adopter une mise en page "à la" 20minutes-figaro-lepost.

Si Drupal est bien accepté par l'équipe et remplit son cahier des charges pour Libération, est-ce que la plateforme sera utilisée pour une nouvelle version du site de Libération?

En ce qui concerne Next, le 14 décembre, dans un edito , Olivier Wicker disait :

See Also

Next.fr, c'est désormais un site totalement repensé. Plus aéré, plus lisible mais surtout beaucoup plus réactif, ce site de Libération vous racontera ce qui bouge dans la mode, le design ou la gastronomie, s'intéressera aux tendances au sens large ou à ces histoires très particulières qui arrivent aux « people de ce monde ».

l'édito est toujours en ligne, du coup, on ne sait pas vraiment à quelle version du site il fait référence. Mais un peu plus loin on peut lire :

Début 2008, le site offrira une palette encore un peu plus large: blogs, reportages sons et vidéo et une nouvelle rubrique consacrée aux voyages.

Ah. D'accord. C'est pour cela qu'il y a un Next flanqué à côté de Voyages. Mais visiblement Libération a changé son fusil d'épaule et a dacidé de lancer un site à part pour les voyages, ce n'est pas une rubrique de Next.

A propos de Next, on peut lire l'avis de Philippe Couve.

Attention, chez les jeunes, il y a un nouveau verbe immonde qui est en train de se diffuser, c'est "Nexter", passer au suivant, zapper, entendu dans la nullissime émission "Next" qui passe sur Virgin17 feu Europe2TV.

Alors, pour que le public ne nexte pas les "nouveaux" sites de Libération, il faut voir comment il vont se développer, comment les outils vont être mis dans les mains des internautes, comment la chose va être marketée, différenciée d'offres comme monvoyageur.com récemment acheté par Prisma.

View Comments (3)
  • Alala… ce que je peux aimer Libération et ce que je peux détester le supplément Next.

    Pourvu que ça reste sur le web à présent pour ne plus être obliger de se passer de Libé les samedi où Next est distribué.

  • Le lancement officiel du site n’est que vendredi 15. La mise en page capturée n’est donc pas définitive :)

    Disclosure je m’occupe de coordination entre l’équipe éditoriale et technique pour le site. Nous avions une dernière séance de recette aujourd’hui.

  • Il nous reste encore une semaine pour travailler sur les contenus et les liens. Les capacités de tagging de Drupal nous seront très utiles. Par exemple en col de droite, les articles connexes seront proposés.

    Cela permettra de retenir plus longtemps les internautes avec des contenus correspondant à leur centre d’intérêt.

    Cela améliorera l’exposition du site aux moteurs de recherche. Les tags donnent des informations nécessaires aux titres « à la libé ». L’esprit du quotidien est préservé et mis en valeur.

    Une semaine aussi où nous chercherons à engager l’échange avec les internautes. Avant une version 2 encore plus UGC… d’où Drupal.

Laisser un commentaire