L’Indy au secours de la liberté d’expression

indyThe Independent a lancé cette semaine une pétition exigeant l’annulation de la condamnation à mort de Pervez Kambaksh. Cet étudiant afghan passera sur le billot pour avoir récupéré sur un site farsi, et distribué en classe, une interprétation du Coran un peu moins intolérante que l’orthodoxie talibane.

Pas très objectif, l’Indy. On est loin du dogme de la non-intervention des journalistes. Mais tellement bien vu !

L’engagement moral à une échelle nationale est en passe de devenir l’un des seuls USP de la presse. Quand cet engagement colle avec la sensibilité des lecteurs (contre-exemples : Libé et le TCE, Le Monde et le Modem), l’attachement à la marque explose.

Juan Giner les félicite, Roy Greenslade encourage les journalistes à s’engager et toute la blogosphère anglophone s’agite.

En France, seul L’Humanité a relayé l’appel de l’Indy, mais sans même mettre de lien vers la pétition.

Si Sarko peut tordre le bras aux juges français, qu’est-ce qui l’empêche de faire la justice en Afghanistan ?

Pour rappel, les Belges dépensent €30m par an pour en Afghanistan, la France dépense plus du double. Avec tout cet argent, on pourrait envoyer chacun de nos militaires un mois au Club Med d’Agadir. Ils y seront tout aussi inutiles, mais au moins s’amuseront-ils un peut plus.

Post a Comment

mattis dictum Nullam risus felis felis mi, ultricies facilisis commodo