Now Reading
Bolloré et l’Humanité

Bolloré et l’Humanité

L'Humanité est un journal de gauche. Mais sur le web, le logo est à droite. Passons.

Hier, au sein de la rubrique médias, un article de Sébastien Homer sur le réseau Ville Plus qui prend les couleurs et le contenu de la rédaction de "Bolloré Média". Un article intéressant. Il faut le lire. Pour se rendre compte que le journaliste de l'Huma est allé, lui aussi à Puteaux, au sein de la tour Bolloré.

Sébastien Homer, si vous me lisez, que pensez-vous du fait que les journalistes de Bolloré Média n'aient pas le droit de signer leurs articles dans Matin Plus? Que pensez-vous du pacte entre le grand journal qu'est Le Monde et Bolloré, à ce sujet :

Les journalistes du Monde font des piges dans Matin Plus, leurs noms sont cités en bas de leurs articles, mais pas ceux de la rédaction de Bolloré Média.

Bollore au siège du Parti CommunisteDe toutes les façons, que pourraient faire les gens de chez Bolloré pour se rebeller? Rien. Enfin, ce n'est pas les syndicats de chez Bolloré qui vont les y aider. Il n'y a pas de syndicats, dans les dix-sept étages de la tour. Il y a eu deux syndiqués, presque de force, au moment où la société se devait d'en avoir pour avoir le droit de passer au 37 heures. Ils sont partis de la société depuis.

Mais peut être que les journalistes de Bolloré Média, forcément bi-média à la naissance, sont ceux qui, dans quelques années, seront les porte-étendards d'un réseau de journaux gratuits dynamique, dont le contenu sera dans le journal gratuit du matin, puis celui du soir, mais aussi à la télévision et sur les téléphones portables?

Donc, si je comprends bien, pour arriver à cela, il faut passer par la case anonymat?

Rappelons nous de ce qu'en disait Jean-Marie Colombani :

Matin Plus intègre notre expérience et nos exigences en matière d'information. Il propose donc à ce nouveau lectorat un journal de qualité susceptible d'apporter également des espaces de réflexion et d'inciter à la lecture de la presse payante en général et à celle du Monde et de Courrier international plus particulièrement.

C'est du lourd.

Remarquez, des fois, Le Monde renvoie la balle. LeMonde.fr est en effet à ma connaissance le seul média qui ait jusqu'à présent écrit : "D'après Matin Plus":

D'après Matin Plus
98 personnes, pour le moment, ont voté ici en répondant à la question que je posais : "Voudriez-vous savoir, dans Matin Plus, si un article est une dépêche AFP rewritée ou un article écrit par un journaliste?" Je vous laisse voter et découvrir la réponse. Mais que représentent ces 98 votes au regard de la diffusion du journal le matin, qui en effet s'arrache?

See Also

Bref, cet anonymat des journalistes continue dans l'indifférence générale, y compris des journalistes média de la presse quotidienne.

Les journalistes qui écriront dans le magazine du dimanche que Bolloré est en train de finaliser (et oui!) auront-ils le droit de signer leurs papiers sur papier glacé? Nul ne le sait, mais si jamais ce n'était pas le cas, qu'on ne vienne pas me dire, comme le fit Serge Nedjar le lendemain de la première parution de Matin Plus : "C'est un problème technique". Oui bien sûr.

Voilà mon petit coup de gueule en ce samedi gris. Je vais acheter Libé, tiens. Et puis j'irai ici, voir ce qui s'y dit. Et y voir des amis.

Une dernière question à Sébastien Homer : que penseriez-vous du pied de nez politique qui verrait s'installer Bolloré dans l'ancien immeuble du Parti Communiste Place Colonel Fabien? L'immeuble est à vendre, non?

Déjà vendu?

View Comments (2)
  • Je ne dois pas être très malin, où j’ai peut être raté une info, mais je n’ai toujours pas compris les raisons de cette politique des signatures… Tu peux éclairer?

  • Contrairement à la rumeur, le siège du PCF à Paris, place du Colonel-Fabien, oeuvre d’Oscar Niemeyer et de Picasso, n’a jamais été hypothéqué

    . Le Parisien , samedi 24 mars 2007

Laisser un commentaire