Now Reading
Journalisme et professionnalisme: Colombe Schneck Sur France Inter

Journalisme et professionnalisme: Colombe Schneck Sur France Inter

Tout à l'heure à la radio, sur France Inter, de 10h30 à 11h, la pertinente Colombe Schneck reçoit Eric DECOUTY et Antoine PERRAUD pour son émission J'ai mes sources. Sujet de l'émission ce matin : "Journalisme et professionnalisme".

N'en demande-t-on pas trop aux journalistes ? Après 40 ans de commentaires politiques irréprochables, Alain Duhamel est privé de campagne électorale pour avoir avoué devant un petit groupe d'étudiants sa préférence pour François Bayrou : puni pour avoir été sincère. On se doute bien que les journalistes ont une opinion et que celle-ci transparaît dans leurs articles ou dans leurs émissions.

Pour les invités d'aujourd'hui – les journalistes Antoine Perraud et Eric Decouty – le souci c'est que quand des journalistes "montent" des affaires sans vérifier leurs sources (Outreau, Allègre, Rer D), ils ne sont eux jamais punis.

Alors, le système médiatique est-il hypocrite ? C'est la question du jour.

Colombe Schneck
Eric Decouty est journaliste au Figaro. Il est spécialisé dans le suivi des affaires politico-financières. Il vient de publier La barbarie journalistique : Toulouse, Outreau, RER D : l'art et la manière de faire un malheur.

Pour lui le monde journalistique semble peu enclin à l'autocritique sur son comportement lors d'affaires récentes : Outreau, Alègre, RER D… Pour l'auteur, la presse française a tendance à se substituer à la justice pour imposer son credo et son tempo. Il s'interroge sur le rapport de confiance entre la presse et les citoyens et décortique la manière de faire le malheur en toute impunité.

Antoine Perraud est journaliste à France Culture, il anime Jeux d'archives les samedis de 19h15 à 20h.

Une personnalité se confronte à un document sonore exhumé de la phonothèque de l'Institut national de l'audiovisuel.
Découvrir un pan du patrimoine sonore, vérifier comment la radiodiffusion française (ou plus tard le service public) répercuta tel ou tel événement. Entre l'archive et son commentateur, une heure durant, se noue un curieux dialogue, passant de l'émotion à la réflexion, avec des vagues d'étonnement, de colère ou d'admiration…

See Also


Le site de l'émission J'ai mes sources.

Pour écouter l'émisison de ce matin :

lien audio

View Comments (0)

Laisser un commentaire