Now Reading
La mesure d’audience à l’ère du web2.0

La mesure d’audience à l’ère du web2.0

Avatar

Denis Balencourt Les observateurs attentifs des blogs et de l'actualité du web auront remarqué que l'audience des sites est un sujet qui fait débat.

Qu'est ce que l'audience d'un site web ? Quel modèle utiliser pour comptabiliser l'audience ? Hits ? Visiteurs ? Pages vues ? Temps de consultation ? Qu'est ce qui compte pour rassurer l'annonceur quant à l'impact que son message aura si il vient investir du budget sur tel support ?

Des premiers temps du web le seul indicateur qui fasse encore autorité c'est la page vue (PV). Disparue la crédibilité des visiteurs dès lors qu'il y en eu plus que de Belges munis d'un ordinateur… les cookies c'est volatil. Pourtant il en va des certitudes comme de toute chose, elles ne durent qu'un temps.

Nombre de techniques permettent de booster son capital PV, certains usaient du pop-under d'autres l'ont remplacé par le splash ou l'intersticiel. De ces pages que l'on comptabilise et vend et qui ne sont ni vraiment vues puisqu'elles empêchent de voir le contenu que l'on désire, ni vraiment efficaces puisqu'elles permettent surtout d'attendre qu'elles passent. Que valent-elles donc ?

Il y a d'autres sites pour qui la mesure d'audience classique est aussi difficile puisque ces sites n'affichent qu'une page et que des parties de son contenu sont mises à jour grâce à AJAX… là pourtant la consommation de contenu et l'attention est réelle mais l'inventaire de PV est faiblard… ce n'est pas très vendeur. A moins d'en revenir au dinosaure des outils de mesure le hit ou l'event. Tout clic serait comptabilisé (un digg, un move sur un google map…) mais dans le cas de mashups ? de widgets agglomérés à qui appartient l'event ?

Peut-être que l'event couplé au temps peut faire sens … mais le temps est-il le même pour tous? Entre ma demi-heure de rédaction de note, ou l'écriture d'un email et la lecture d'un billet de blog comparant deux produits, où suis-je le plus réceptif au message publicitaire ? Encore que pour répondre à cette question faudrait-il ne pas être parmi les 150.000 personnes à avoir installé Adblock plus la semaine dernière … mais bon si on décide de ne vraiment pas y arriver alors je fais comme tout le monde je dis que je ne sais plus à quel paramètre me vouer et je continue à croire en la page vue puisqu'à défaut de trancher je reconnais là un élément fédérateur… et que l'advertising event based avec timing et update AJAX n'est pour l'instant pas assez sexy pour être vendu… mais pour combien de temps ?

See Also

Denis Balencourt

Retrouvez moi sur Denis au fil du web

View Comments (0)

Laisser un commentaire