Le rédactionnel contextuel au Figaro Magazine, ou comment la publicité dicte les contenus

Nous sommes en plein débat, la Revue XXI sort le 10 janvier son manifeste pour un ‘autre’ journalisme, dans lequel les auteurs appellent les journaux à couper le lien avec les annonceurs et à ne plus être ce qu’ils appellent des « media marchandises » : « la publicité, écrivent-ils, soutient les journaux comme la corde le pendu ».

Invité de France Info, Laurent Beccaria confondateur de XXI a dit ceci :

Quand vous prenez un hebdomadaire aujourd’hui, je peux vous dire qu’une bonne partie des rubriques sont dictées par ce qu’il y a à côté de la publicité, c’est ce qu’on appelle du rédactionnel contextuel. Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de journalistes qui rêvent d’écrire des articles sur les montres, les voyages, ou le développement durable tout cela parce qu’il y a Suez ou Veolia qui fait sa pub.

Alors je voulais apporter une petite pierre à l’édifice. Chez mes parents, je suis tombé sur un vieux numéro du Figaro Magazine, daté du 17 mars 2012. Voici sa couverture :

Dedans, un « Focus », sur la joaillerie, intitulé « Les diamants sont le meilleur ami de l’homme – De Louis XVI à Richard Burton en passant par les maharajas, la gent masculine est à l’origine des plus belles collections joaillières » signé Pauline Castellani.

 

Alors il y a de jolies images, c’est joli, un beau bijou… sauf que lorsqu’on lit le ‘papier’, et lorsqu’on s’attarde sur les crédits photographiques, on se rend compte que cet article n’est pas autre chose que de la publi-information déguisée pour Cartier.

Pour ce papier, les journalistes sont allées interroger le « directeur de l’image, du style et du patrimoine » Cartier, mais aussi un fidèle client du joaillier, à qui Le Figaro Magazine a l’idée de demander « pourquoi avoir accepté de nous parler de joaillerie », ce à quoi le riche client anonyme répond : « parce que la directrice de la boutique Cartier au 13 rue de la Paix, à Paris, me l’a demandé ». On rêve debout.

Il n’y a donc que Cartier, lorsqu’on parle de joaillerie?

Lorsqu’on pose les yeux sur les crédits photographiques, voici ce que l’on observe :

En fait, et vous pouvez voir le détail en cliquant sur les pages de l’article ci-dessous, tous l’iconographie concerne la maison Cartier, avec soit des images fournies par le joaillier, soit des images qui représentes des pièces du joaillier.

Pour qu’il y ait un semblant « d’actu » dans le papier, on nous sert également cette jolie légende :

Voici donc les autres pages du « papier » :

Ah! j’oubliais : dans les premières pages du magazine, il y a aussi cette page de publicité… pour Cartier :

 

 

3 Comments

  • boitedegauche laquelle
    15 janvier 2013

    c’est si facile de faire des raccourcis.. !!

J’adore XXI mais je suis lucide justement parce que je vis dans ce

    siecle et parce que je travaille dans un grand quotidien de gauche à la
    publicité justement. Ecrire pour des marques peut se faire en grande
    intelligence ( ex Colors de Benetton) mais le débat serait plus franc si la profession
    journalistique se faisait déjà son auto critique avant d’accuser les grandes et
    méchantes marques qui les font vivre.

J’adore les journalistes qui nous font
    de grands discours mais combien ne se gênent pas pour se faire payer de beaux
    voyages ou de beaux cadeaux, ce qui n’arrive pas dans la pub. 

de plus je ne
    partage pas le point de vue de Laurent car de nombreux journalistes se
    passionnent de domaines autres que la guerre. On peut aussi parler de choses
    futiles pour rêver. .

    • Houlou
      27 février 2014

      Et alors ?! Qu’avez vous contre cela ?!!!

  • avatare
    14 février 2013

    Avatar le dernier maitre ministre de la défense de la villes et de ses Forces gouvernement virtielle L’illettrisme du mal parlè peur de parler en public être étranger dans son pays désigne la peure de faire+comprendre, domendé Il faut faire confiance les parol du maire on va leur dire c est la loi L’association du Plus fort.l’état d’une collectivité qui a ou a perdu, la maîtrise de se défendre face a sa mairie et les élu locaux ?riverain un forfait 20 euros par mois =240 euros par année Bondy ville ‘un nouvel impôt sur le revenu,empêche la population de une épargne pour sa retraite .

    publique Les MAÎTRE et nous les LE SERVITEUR le désordre organisé des service au public avenue Carnot Bondy 93140 travaux dangereux deux deux voit transformé en une voix) centre ville avec un petit mur anti dépassement blocage de panne de voiture ou autre interdit les secoure a la population ?rénovation urbain augmentation des maladie autre voiture de fonction tourne en ron toute la journée ?en euros … Illimité plus en plus de voiture de fonction dans les ville qui tourne en rond et en eurosss des service publique ,suppression des place de stationnement des villes remplacer par quelque paillant ,augmenter la pollution en ville les voiture on tourne en ron dans un nuage ,augmentation des maladie des mort,? perte de la famille suppression des place de stationnement Elle m’isole de ma famille la maire et collectivité diviser pour mieux régner.;cher amande surendettement gaspillage de leurs travail voila la dictature politique du bien général????direction vere les camion de bataille incompétent,politique réclamation des impôts injustement versée par incompétent agression devenu normal agressé et volé agression physique et psychologique Briser le silence …Le transport en commun, ou transport collectif, La peur pour elle-même : La personne victime de maltraitance peut avoir peur de représailles si qui lui est …les responsable politique absolument, incompétence total! reformé lutte contre la pauvreté de la politique de la villes ;,merci et rembourser le préjudice ….au Conseil général de la. Seine-Saint-Denis Liste des sénateurs de la Seine-Saint-Denis Député(e)s et Sénateurs de Seine Saint Denis Le droit de vie et de mort bientôt a Bondy 93140 on nous prend pour des idiot des innocence les pigeon de toute les couleurs a Bondy avenue Carnot chômage ou retraite ou invalidité stationnement riverain un forfait 20 euros par mois =240 euros par année Bondy ville du parti socialiste tape sur les pauvre sans démocratique Le retour des faux dieux .vire des dèputè 93 et sènateure 93 qui permettre cela pour le Un gourou IMPÔTS supplémentaires. spécial, pauvre unediablo ;D’UNE LOI. chargement en cours.et rembourser le préjudice la mairie de épargner un complément de retraite pour . riverain Bondy avenue Carnot ;

    des IMPÔTS démesurée de la taxe foncière : IMPÔTS LOCAUX , croisé les dossier retraite et impôt locaux l’appauvrissement de la population sur 40 année la commune la plus riche de France,le prix de la pauvreté et de misère des retraités l’ouvrier

    j’ai rêvé que les pauvre ne sont plus pauvre dans se faux monde la majoritè municipale coutemt aux contribuables bondynois 600.000 euros par an 3,6 millons d euros sur l ensemble des mandat il sagit de leurs ((indemitès ))) le pouvoire sure les autre une bonne retraite un bon compte en banque rien a envier au prince reine un ou baron vous ne rèvez par Ville de Bondy dans le département Seine Saint Denis (93) … Bondy est composée de 53 817 habitants (recensement publié en 2012) avec une densite de 9 838,57 personnes par … Le nombre de célibataire était de 41% dans la population

Post a Comment

ut fringilla dolor. nec sit dapibus risus massa Sed