Attribuer une citation à son auteur, c’est important

Quand j’ai vu la maquette du Plus du Nouvel Observateur, je l’ai trouvé ‘sympathique’, mais j’ai toujours trouvé qu’il y avait un véritable problème au niveau de l’auteur, la façon dont son nom était indiqué.

1) l’auteur d’un article est noté en blanc sur fond gris. On a pourtant la présence d’un avatar:

2) le souci c’est que juste en dessous, on a un nom, noté lui en couleur et en gras, celui du journaliste qui a « sélectionné et édité » l’article :

3) mais comme si cela ne suffisait pas, en bas de l’article, là, ou souvent, on pourrait trouver l’auteur de l’article, nous avons une troisième information : qui a parrainé l’auteur :

… et ce qui devait arriver, est arrivé ce lundi 5 septembre : le service promo des éditions Stock est allé un peu vite en besogne en maquettant une publicité pour le livre « Sarko m’a tuer » de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, dénichée dans Le Monde daté de mardi :

On y voit Benoît Raphaël (@benoitraphael), (qui accompagne Le nouvel Observateur dans sa stratégie Internet, et qui a créé Le Plus) se voir attribuer la paternité d’une critique sur ledit livre… alors qu’il n’en est rien :

Benoît Raphaël n’est pas l’auteur de l’article où l’on peut voir cette opinion sur le livre. Il a parrainé l’auteur, qui est Bruno Roger-Petit (@B_Roger_Petit).

Et si cela ne suffisait pas, Le Plus, ce n’est pas Le nouvel Observateur.

Un triple carton rouge, donc :

– aux Editions Stock, qui devraient se tenir un peu plus au courant, et ne pas aller trop vite;

– à la régie du Monde, qui devrait tout de même verifier un peu plus les publicités, surtout quand elles citent des ex-collaborateurs du Groupe Le Monde;

– au Plus qui devrait clarifier un peu la lisibilité de l’auteur ;-)

un petit coucou à notre ami BRP qui se retrouve lésé, dans cette histoire! :-)

Mise-à-jour du 14/09/11 :

La maquette du Plus a été revue, et donne à l’auteur sa vraie place :

2 Comments

  • Anonyme
    5 septembre 2011

    C’est effectivement ennuyeux. Je ne travaille pas à l’Obs, d’ailleurs, encore moins comme journaliste, même si j’y ai créé le Plus. Ce que tu as noté sur la confusion possible sur les auteurs est pertinent, nous l’avions remarqué dès le lancement. Une nouvelle version de la page article est en cours et tarde un peu à venir…

  • Florian
    5 septembre 2011

    Et à mon avis, le fait d’écrire « Le Nouvel Observateur » plutôt que « Le Plus » est un petit mensonge volontaire, Le Plus n’ayant pas la notoriété de son éditeur…

Post a Comment

suscipit neque. diam adipiscing dictum sem, nec