Now Reading
La presse face à Internet

La presse face à Internet

Avatar

france infoSi vous l'avez ratée ce matin, voici la chronique Nouveau Monde de ce matin, une chronique de Jérôme Colombain sur France Info.

[audio:Nouveau_monde_19.02.2007.mp3]

Quel avenir pour la presse face à Internet ? Un rapport sur ce sujet est remis aujourd’hui au Ministre de la Culture.

A l’heure de la communication électronique, les temps sont de plus en plus durs pour la presse papier traditionnelle. Une crise latente depuis quelques années qui s’est accentué récemment. Ce sont, par exemple, les déboires du journal Libération ou la restructuration des magazines du groupe Lagardère.

Face à la montée des journaux gratuits mais surtout de l’information multiforme sur Internet, les bons vieux quotidiens semblent intéresser de moins en moins de monde.

Les médias traditionnels cherchent à développer leurs sites Web voire envisagent d’y transférer un jour la totalité de leur activité. De nouvelles expériences sont tentées. Ainsi, le quotidien Les Echos lancera prochainement son fameux « e-paper », un journal économique sur support électronique portable.

De nombreux journaux n’attendent plus la sortie du titre le matin mais publient des informations toute la journée sur le Web ou sur d’autres supports comme les téléphones mobiles à l’aide du langage informatique XML qui unifie les données numériques.

See Also
Mais à quoi peut bien servir mon article?

Mais au delà des outils techniques, reste la question du modèle économique. Habitués à la gratuité du Web, les internautes semblent peu disposés à payer pour de l’information généraliste. Reste la pub.

Face à cette révolution en profondeur qui touche la presse écrite de tous les pays développés, certains journalistes tentent des expériences. Par exemple, trois « plumes » de Libération, Pierre Haski, Pascal Riché et Laurent Mauriac, ouvriront le mois prochain leur propre site d’information baptisé Rue89.com.

Le rapport remis aujourd’hui permettra peut-être au gouvernement d’y voir un peu plus clair.

View Comments (0)

Laisser un commentaire