Now Reading
« Direct Soir est le type même du journal qui ne sert à rien »

« Direct Soir est le type même du journal qui ne sert à rien »

direct soirA lire absolument sur le leblogmedias.com , un entretien avec le journaliste François Bonnet, chargé par Le Monde de réaliser le gratuit du groupe, il a démissionné à la suite d'un « désaccord de fond » sur le contenu du nouveau titre avec le groupe Bolloré, partenaire du quotidien sur ce dossier. Il s'explique, dans leblogmedias.com, sur ce projet avorté et donne sa vision de la presse gratuite : des propos recueillis par Gaël Lombart et Robert Ménard.

voici deux extraits :

La presse gratuite est un marché très dur. Nous devions faire un journal qui serve à quelque chose, qui produise de l'information. Un journal qui ne sert à rien meurt immédiatement. Direct Soir est le type même du journal qui ne sert à rien. Il ne produit même pas d'informations service, loisirs, people ou trash.

See Also

L'analyse de Bolloré, qui consiste à dire « on démarre et on avance en marchant », est une démarche absurde s'il ne s'en donne pas les moyens. La réalité du marché va le rattraper. Evidemment, il a les outils publicitaires, il a l'énorme machine Havas, Aegis, les centrales d'achats. Il pourra pendant quelques mois masquer la déroute de Direct Soir. Mais ce journal est d'ores et déjà le seul gratuit que des gens refusent de prendre et que l'on retrouve par terre. Bolloré fait une erreur d'analyse totale sur la presse gratuite.

View Comments (3)
  • Une question s'il vous plait : Où François Bonnet travaille-t-il aujourd'hui ? est-il toujours au Monde ? existe-t-il un moyen de le joindre ?? Par avance merci.

  • Non, comme vous pouvez le lire en début d'article, François Bonnet ne travaille plus pour le journal Le Monde. Promis, je vous dirai ici quelle est son actualité.

Laisser un commentaire