Démocratiser les nouveaux usages

Utiliser les dernières technologies web pour faire avancer l’information, et dans le même temps, faire augmenter les statistiques de fréquentation, tout en donnant la possibilité au public d’être commentateur de l’info, d’être au coeur du sujet. En voilà une bonne idée.

J’ai comme pas mal de monde suivi en partie la première (et oui, il y en a eu deux) prestation de serment de Barack Obama sur le web, et je suis voir ce qu’avait installé CNN en partenariat avec Facebook.

Mais même avant la date fatidique, dès le moment où CNN a commencé à diffuser sa bande annonce sur ce deal « historique », j’ai pensé à ce qu’avais DEJA FAIT France 24 dans le domaine.

Très tôt, le site internet de la chaîne avait utilisé ce principe de chat à côté de l’écran, lors des élections législatives de 2007. J’avais trouvé l’idée très bonne, même si il y avait pour France 24 un impératif de validation/modération.

Cette année France 24 a utilisé Twitter à côté du flux vidéo, en triant les messages sur #Obama. Axe différent, mais en tous les cas, l’idée est là.

Alors non, CNN n’a pas réinventé le web lors de cet événement. Il aura démocratisé l’usage, certainement. Et c’est dans cette voie qu’il faut continuer à explorer. Les médias ont raison d’aller scruter le web et ses nouvelles technos, et de se les approprier, les utiliser à bon escient dans leur contexte. Mais utiliser les services disponibles sur le web ne suffit pas, à mon avis. Même en ces temps difficiles, il faut investir et créer de nouveaux modules, de nouveaux moyens de consommer l’information. Avec des graphistes, des flasheurs, des experts en base de données, des gens pour imaginer les flux et les interactions, et tout cela intégrés aux rédaction web, pour que cela aille vite, et bien.

Ci dessous, les deux opérations, de CNN et de France 24:

  • Sylvain

    Bonjour,

    Merci pour cet article intéressant. Dommage que nous n’explicitiez pas davantage la différence entre le contenu produit par CNN sur son site et celui produit sur Facebook..

    Pour France 24, voici l’adresse de son Lab public : http://lab.france24.com/

    On ne le sait pas encore assez, mais France 24 fait appel très souvent à des technos open source avec une relation régulière avec une nombreuse communauté de développeurs. C’est assez rare pour être mentionné.

    Cordialement