Now Reading
Le 6 mai, un anniversaire pas comme les autres

Le 6 mai, un anniversaire pas comme les autres

Savez-vous ce qui se passe le 6 mai?

La Journée Mondiale du Coloriage? oui, c’est vrai, mais on n’est pas ici pour en parler. Je voulais vous parler de ce site, inconnu, que d’autres ne veulent plus entendre parler mais l’aiment tout de même, le site participatif avec un contenu journalistique à la hauteur, qui se fait visiter par à peu près un million de visiteurs uniques par mois.

La recette?

Des hommes qui en veulent, frustrés par le champ qu’on leur laisse dans le média dans lequel ils opèrent depuis des années. Le média tente de les récupérer, mais non, David a envie de s’affranchir de Goliath, mal-en-point. Alors commence le bal des carnets d’adresses. Et le carnet d’adresse d’un journaliste, comme le disait Bernard, du service informatique dudit média, c’est leur capital, et ils ne le partageront jamais. Mais quand vous associez ces carnets d’adresses, et que vous allez chercher des sous, ils pleuvent. Parce que la cause est belle, parce que le projet est intéressant.

Le développement commence. Il est fulgurant. Et pour cause, Michel utilise un produit open source qui commence à peine à être populaire en France. C’est ce site participatif qui aura le plus fait parler de cette solution. Moi je suis chez W. Je viens d’arriver dans les locaux de cette entreprise qui nous place, mon développeur RoR et moi-même dans un grand bureau. C’est la Silicon Valley du boulevard Davout. Puis un matin, dans la précipitation, un billet de l’Observatoire des Médias est mis en lien sur la version alpha non publiée du site. Je m’en rends compte en me connectant au tableau de bord de mon outil de publication en ligne, WP. Il m’indique un rétrolien, un trackback. Je découvre la maquette, je fais mon traditionnel Pomme-Majuscule-4, et je trace un rectangle autour de ce dont j’ai bien conscience d’être un évènement. Je publie un billet et je fais sonner le téléphone de Pierre quelques minutes plus tard: un café fut pris illico non loin de Libération, où Pierre officiait encore. Je proposai mes services, mais je ne savais pas que Michel était de la partie.

Ce site aujourd’hui est une marque, ses têtes pensantes sont invitées sur les plateaux de télévision, ses journalistes sont invités à des colloques et des conférences, et la blogosphère les cite en exemple  ou contre-exemple quand il s’agit de parler de la gestion des commentaires.  Le site laisse les gens commenter anonymement, se retrouve victime de son succès, et est contraint, quelques mois plus tard, de modifier les règles du jeu. Mais ce n’est pas un souci, la communauté suit.

See Also

le 6 maiAprès-demain, le 6 mai, cela fera un an que le site est lancé, et la communauté est toujours là.

Je voulais vous souhaiter les garçons, et toute l’équipe, un bon et heureux anniversaire. Cela va se passer non loin des Champs-Elysées.
Il est inutile de les citer ce site, cette marque. Vous la connaissez, et cela, c’est déjà beaucoup.
Je peux juste vous donner un lien.
Ils seront de plus en plus critiqués, car de plus en plus connus.

Dites moi, c’est quand, la version papier, avec les articles et une sélection des commentaires? On a weekly basis? A partnership with a magazine?

View Comments (5)
  • Une version papier de ce site ? Ce serait effectivement une bonne idée… qui ferait peut-être mettre une sacré coup de collier à certains acteurs traditionnels du marché qui n’exploitent pas encore à fond les possibilités du web.

  • Merci Gilles d’avoir rappelé ces souvenirs… On y croyait alors, mais les résultats sont au-delà de ce que nous pouvions imaginer. Une version papier? Nous y avons pensé, mais le bonheur d’échapper à l’imprimerie, aux NMPP etc, est tel qu’il faudrait vraiment que ça vaille le coup. Mais nous gardons l’idée dans un coin de notre tête, un jour… Pour le moment, nous concentrons nos ressources (limitées) et notre énergie (illimitée) à l’amélioration du site. A mardi!

  • Mais Franck, le papier, tu peux le plier en douze et le lire à la plage, et quand tu fais ça, ta moitié fait moins la gueule que si tu joues avec la molette ou la mini trackball de ton BBerry, non?

    oui, j’ai envie de donner accès à ma maman à mes sites préférés.

Laisser un commentaire