Now Reading
Bolloré et les autres médias

Bolloré et les autres médias

Dans un billet du 24 mars de l'année dernière titré Bolloré et 'Humanité, je commentais un article de sébastien Homer sur Vincent Bolloré et le quotidien gratuit Matin Plus (devenu Direct Matin Plus).

Dans cet article j'interpellais l'auteur en lui "reprochant", en quelque sorte, de ne pas avoir fait echo du fait que les articles de ce journal gratuit n'étaient pas signés, hormis les pages pigées des journalistes du Monde.

Et bien c'est fait! Et je remercie Sébastien Homer.

Dans son article Bolloré, le médiavore Sébastien Homer conclut son article comme cela :

Pour vivre heureux, vivons caché ? Est-ce pour cela que les articles dans les gratuits de Bolloré ne sont pas signés ? L'explication serait un tantinet plus « juridique », nous confie-t-on. Patiemment, présent dans la pub (notamment avec Havas, qui, hier, a annoncé un chiffre d'affaires en 2007 de 1,5 milliard d'euros, en croissance de 7%), les gratuits, la télé, les sondages, Internet et même Médiamétrie, celui qui a lorgné sur Libération et la Tribune fait, en toute discrétion, son trou. Le problème, c'est que ça se voit.

Merci. La presse quotidienne fait enfin écho à cela.

See Also
Rédactions en invention

Rendons hommage aussi à Emmanuelle Anizon qui dans l'hebdomadaire Télérama  en parlait aussi dans l'article Le raz de marée Vincent Bolloré :

Les articles neutres, courts, pas signés par leurs auteurs, doivent être consensuels. Quand un sujet sur des musiciens hongrois, reconduits à la frontière française, s'avère trop politique, il est censuré.

A très bientôt, peut-être pour parler du joli filet bleu qui entoure les programmes de la chaîne maison Direct 8 dans Direct Matin Plus, qui dans son pendant Direct Soir voit son nom écrit en rouge.

View Comments (2)
  • Juste parce que ce sujet (l’absence de signatures) semble vous obnubiler: auriez-vous oublié que les articles de « The Economist » ne sont JAMAIS signés? Il ne s’agit évidemment pas de comparer les non-journaux de Bolloré et l’hebdo de référence britannique, mais tout de même: la signature n’est pas, en soi, un gage de qualité, et son absence un risque.

    Voir à ce sujet cette analyse: http://www.le-tigre.net/Le-pseudonymat-dans-le-Tigre.html

  • Je suis d’accord, mon insistance pourrait faire penser à de l’acharnement, mais pas du tout: la signature n’est pas un gage de qualité, mais ce qui m’agace c’est le fait que les articles du Monde soient signés à côté… et que ceux des pages locales des autres éditions tu réseau Ville Plus le soient aussi. Du coup, les gens de la « rédaction » parisienne sont lésés.

Laisser un commentaire