Now Reading
The Daily a-t-il un tigre dans son moteur ?

The Daily a-t-il un tigre dans son moteur ?

Etonnant, tout de même, que ce « The Daily ».

D’emblée, on aurait envie, vu son nom, de le mettre en italique. Mais l’orthographe française, et l’usage veulent que seules les publications papiers aient ce ‘privilège’.

Hier Papi Murdoch nous a introduit son nouveau joujou.

C’est le moment des questions.

On demande ce qu’il va se passer pour le référencement, et si les pages de l’iPad vont sortir sur le web.

Réponse, oui, quand vous partagerez un article depuis votre iPad, vous n’aurez pas besoin d’avoir un iPad pour le lire, vous pourrez le lire sur le web.

Cela m’a permis de commettre ce tweet ce jeudi :

[blackbirdpie id= »33216206685224960″]

Et oui, des petits malins sont allés indexer le contenu ‘aplati’ de l’application iPad :

C’était évidemment à prévoir.

Voici l’avis de Gizmodo :

See Also
prix-albert-londres-2017

So far, it looks like a pretty, well-produced news application mixed with some widgets, but hardly a « change in the way news is viewed. » However, pushing 100 pages of this newsmagazine every day will be an impressive feat.

Bien. Si l’on doit être uniquement impressionné par la quantité de production, alors, pourquoi donc ne pas l’avoir fait avec, comme l’a suggéré une journaliste présente à la conference de presse, avec une publication phare de NewsCorp ?

Bientôt, un post sur l’application elle-même, quand on l’aura tenu dans nos mains.

What is it so special about The Daily, par la BBC

View Comments (4)
      • Il le faut ?
        C’est une vague idée pas vraiment argumentée… J’ai l’impression que Apple permet la mise en place d’outils qui donnent l’impression qu’il est toujours possible de soumettre l’usager à des contraintes qui n’ont plus cours. Ainsi des entreprises qui se sont développées en exploitant à fond ces contraintes, c’est à dire en devenant incontournables à l’usager pour s’en libérer, investissent beaucoup dans l’intégration de ces produits sans se rendre compte que c’est en fait un abandon de leur position d’une part et qu’en plus ça déshabille leur stratégie sur le web d’autre part.
        Sinon dans l’idée de ce journal en elle-même j’y vois une tentative de mise en valeur du contenu riche, ce qui prend les apparences d’une adaptation aux usages d’évitement de la lecture. L’évidence du développement de cet usage est fabriquée d’une part et le concept est sans doute plutôt basé sur l’idée qu’il s’agit de contenu non indexable… ce qui n’est qu’une limite technique actuelle (ou pas, peut-être que la vidéo n’est pas indexable à cause de la structure même de la vision, mais c’est prendre des risques de compter là-dessus).
        La démonstration est assez réussie sinon, montrant des pages qui ressemblent à ce qui existe sur internet… Mais je m’interroge: qui fournira un contenu suffisamment énorme pour être juste suffisant ? A moins que Murdoch ne veuille voler le contenu des autres, ce dont je doute (problème de cohérence) ? Il faut comprendre qu’il y a une rupture qui s’est instaurée avec le web, c’est que c’est la limite cognitive de l’usager qui a été atteinte. The Daily fera peut-être mieux que Facebook dans le domaine du miniweb, dont l’efficacité est quasiment nulle en dehors des jeux, mais à mon avis on est loin de la retro-révolution que Murdoch voudrait faire.
        Pour conclure c’est joli, ce sera peut-être même un site à aller visiter comme ça en passant quand on arrivera à le faire gratos, mais ça casse pas des briquettes. Au Guggenheim y avait moyen de faire autre chose…
        Voilà pour mon avis qui servait à rien. J’aimais bien l’idée du tigre dans le moteur à va peur.

Laisser un commentaire