9 Comments

  • gillesbruno
    24 novembre 2010

    Invité de @publicsenat pour un débat avec JM Charon / Couples politiques & journalistes extrait : http://www.observatoiredesmedias.com/201… #pulvar #montebourg

  • ropib
    24 novembre 2010

    Par curiosité, existe-t-il des hommes journalistes vivant avec des femmes politiques ?

  • ropib
    25 novembre 2010

    Je pense qu’il s’agit d’une dissymétrie suffisamment signifiante pour faire l’objet d’une analyse… et dont les conclusions ne seraient certainement pas très politiquement correctes j’en ai bien peur.
    Autre question: Audrey Pulvar est une femme, elle est noire (ou métisse, je ne sais pas), elle est jolie… tout ceci est bien beau mais, attendu qu’il s’agit apparemment de quelqu’un de compétent dans le journalisme, ça sert à quoi de montrer sa trombine (à elle comme à ses spectateurs) ? Je veux dire: Vincent Lagaffe, qui n’est sans doute pas journaliste, pourrait tout à fait faire ce que fait Audrey Pulvar devant la caméra, il pourrait peut-être même faire plus. C’est à dire que je crois que le journalisme c’est pas nécessairement montrer sa trombine, quelle qu’elle soit, si ?

  • Lionel Roudet
    26 novembre 2010

    L’animateur américain Jay Leno a dit un jour « politics is just show business for ugly people ».
    Au-delà du bon mot, ce qui est à l’œuvre c’est une imbrication de plus en plus évidente des sphères politiques et médiatiques. Et au-delà de l’anecdote Pulvar/Montebourg- car ce n’est rien de plus que ça, même si cela occupe momentanément le terrain -, il est permis de se demander qui du média ou du politique défend sa légitimité dans ce genre d’histoires. On a beaucoup agité ces dernières années l’épouvantail d’un risque de prise de contrôle des médias par les politiques. Or, ces derniers sont aujourd’hui réduis (et le seront encore bien plus demain) à un rôle de VRP, principalement par la télé.
    Les médias font, défont les politiques qui à leur tour les infiltrent, les noyautent, les influencent, les achètent… L’enjeu, c’est bien entendu le pouvoir.
    Et devant le revers qu’Obama vient de subir aux midterm elections, on n’a aucun doute sur le fait qu’aujourd’hui les victoires politiques se gagnent avec une puissance de feu médiatique supérieure à celle de son adversaire…ce qui était le cas des républicains durant leur campagne.
    Bref, le mélange des genres politico-médiatique a de beaux jours devant lui.

  • Marigon H
    26 novembre 2010

    Intéressant ce débat! mais franchement c’est pas nouveau, ça dure depuis

    que les politiques existent et que les journalistes existent aussi! Le

    problème aujourd’hui c’est qu’on ne leur fait plus confiance à ces

    journalistes censés, je le rappelle quand même, être neutre. Sinon, elle

    est super belle la journaliste Sonia Mabrouk…….

  • lepriolet
    27 novembre 2010

    La journaliste finit le débat en annonçant un sondage … qui n’est pas un sondage confie-t-elle finalement.
    Fausse annonce? ou manipulation ? Peu d’intérêt en tout cas que ces questions.

Post a Comment

tristique venenatis velit, Aliquam Donec Curabitur ut accumsan ante. venenatis, ipsum dapibus