Vous voulez gagner des lecteurs sur vos sites web? Faites donc de l’info sale!

L’avenir du journaliste est le multimédia, on le sait.

Les rédactions demandent aujourd’hui à leurs journalistes de partir avec des appareils photo numériques, des dictaphones numériques, quelquefois même, des caméra DV.

Mais arriverons nous, en France, aux excès que l’on peu constater de l’autre côté de la Manche?

Aux Royaume-Uni, le site internet du Lancashire Evening Post a quadruplé son lectorat sur le web pendant que le journal papier s’est mieux vendu.
Les dirigeants de Johnston Press, qui possèdent le Lancashire Evening Post, ont été surpris des résultats de leur essai de journalisme vidéo et veulent maintenant étendre le principe à tout leur groupe.

LEP coverageUn de leurs rédacteurs en chefs, Simon Reynolds, a déclaré sept mois après la mise en place de cette salle de rédaction multimédia dans le quotidien régional:

« We’ve heard an awful lot about the Financial Times, The Guardian and the Telegraph. I’ve got five minutes to tell you about our quiet revolution in Preston over the past seven or eight months. Not only have we reinvented the newspaper in that time, we are effectively not a newspaper any more. We have been transformed into a fully converged, integrated news operation. »

C’est radical. Ils ne sont plus un journal.

Reynolds avance également que les journalistes postaient 500 articles par semaine sur le site internet, 550 images, et 20 vidéos. Le résultat a été un quadruplement des visites sur le site web et 120 000 visiteurs uniques.

Et l’augmentation de la vente du quotidien papier aurait augmenté la deuxième moitié de l’année.

Tout ceci révélerait l’appétit du public pour ce qu’il appelle les « hard news », qui ici de doit pas être traduit par « info brute » mais par de l’info sale, de l’info dure. De l’info comme on en publie dans les tabloïds anglais.

La couverture par le journal de la mort en Irak d’un soldat originaire de la région, Stephen Wright, a été riche d’enseignements.

Ils mirent sur le site web une vidéo poignante de son corps enveloppé d’un drapeau en train d’être débarqué d’un avion de la Royal Air Force. Un diaporama de photos du rapatriement de son corps a été également mis en ligne.

« The more death and the more destruction, the more people want to read it — it works online and it works in print. »

« It meant that the local TV news didn’t do the story in the depth we did as a local paper. »

Source : The Press Gazette

Post a Comment

elit. accumsan pulvinar libero risus ut tempus commodo