Aux chaînes de télé : ne suivez pas la décision du CSA sur Facebook et Twitter

Ecrit par Posté dans Actu, Coup de gueule

Non, il ne faut pas que les chaînes de télévision (et les radios) suivent la décision du CSA sur la non citation des marques Twitter et Facebook. Cette décision est ringarde et stupide.

Voici la décision du CSA :

Renvoi sur les pages des réseaux sociaux : analyse du Conseil
Le Conseil a été saisi par une chaîne de télévision de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux. Il considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine.

Première question : quelle est la chaîne de télévision qui a saisi le CSA?

Je ne doute pas que les journalistes médias vont nous trouver cela fissa. Certainement une chaîne de télé qui a mal géré son virage sur les réseaux sociaux.

Deuxième question : pourquoi la télévision voit-elle d’un si mauvais œil Facebook et Twitter alors qu’ils peuvent être utilisés comme de formidables outils pour amener les gens à débattre autour des programmes, et donc à les regarder?

Ce lundi matin, donc, deux infos, d’un côté « L’ancien président de l’Egypte Hosni Moubarack a été condamné, avec deux des anciens membres du gouvernement égyptien, à payer une amende de 65 millions d’euros pour avoir coupé l’accès à Internet dans le pays pendant 5 jours » et puis cette décision du CSA.

Il y a comme un problème, au CSA.
On n’a pas tout compris à l’Internet.
Non, pour le moment, il n’y a pas de Facebook ou de Twitter français.

Cela vous fait autant mal que cela?

Il ne faut pas que les chaînes de télévision et les radios se plient à cette décision.

un exemple, samedi, sur France 5 :

Runtime
0:12
View count
253

Bookmark and Share
  • http://www.facebook.com/sgrassot Stéphane Grassot

    « On ne peut pas privilégier un réseau par rapport à un autre, car cela reviendrait à évincer la concurrence. » dit Christine Kelly, conseillère en charge de la publicité au CSA.
    Oui. Mais quelle(s) concurrence(s) ? 
    PS Il faudrait alors interdire les citations de « Google » dans les commentaires des journalistes. Ca risque de ne pas faciliter leur vie. 

    • GrosLéon

      Le CSA recommande de citer trois marques pour ne pas favoriser une marque. Ainsi les journalistes pourront dire « retrouvez-nous sur un réseau social, tel que MySpace, Facebook ou Twitter » ou encore « on pouvait retrouver cette information sur un moteur de recherche, tel que Yahoo, Google ou Bing. »

  • Le CSA a peur de l’enfer

    « Première question : quelle est la chaîne de télévision qui a saisi le CSA?Je ne doute pas que les journalistes médias vont nous trouver cela fissa. Certainement une chaîne de télé qui a mal géré son virage sur les réseaux sociaux »=> ou peut-être une chaîne tv à la tête de laquelle le directeur des programmes est convaincu que « l’enfer c’est les internautres » et que l’économie de l’internet ne doit pas être la seule victoire des grosses entreprises américaines ?

  • http://www.lowdepositproperty.com.au/ rent to own house

    Nice article. Thanks for sharing your idea.
    treating candida yeast infection

  • forexgp

    Awesome! Thanks for sharing. Ive been looking exactly for this information for my school paper.
    forex broker reviews

  • Pingback: Télé, web et CSA sont dans un bateau | Référencement & Web-Marketing | Jambonbuzz