Libération et sa nouvelle maquette

Ecrit par Posté dans Actu, PQN, Presse, Web

Premières impressions à la lecture de la nouvelle maquette de Libération de ce matin. Première impression, il me semble qu'il y a plus de… blanc. Beaucoup de photos, mais des articles qui me semblent un peu plus courts. La maquette comporte plus de blanc. Il faut faire un journal qui se lit plus rapidement? Sinon le lecteur n'a pas le temps de le lire le matin? Et remettrait sa lecture au soir? Mais alors que faire?

Nouvelle maquette libéObservations en vrac:
- Je ne comprends pas bien la gestion des lettrines. Elle passent en couleur, soulignées d'un filet, mais ne gagnent pas selon moi en lisibilité;
- La date de publication fait doublon sur bon nombre de pages. On a le droit à un "LUNDI 15 OCTOBRE 2007" avec juste au dessus un "15 | 10 | 07"… mais la règle saute selon que l'on est en ouverture de séquence ou pas, que l'on soit en page de gauche ou droite… Mais point de date en pied de page.;
- L'utilisation massive et plutôt bien vue du losange rouge créé par Claude Maggiori, qui se voit utilisé en puce, en tiret, enfin, globalement en séparateur;
- Dommage, l'utilisation de reliques de la maquette, de vieux restes: je suis troublé par le rapport entre les gros guillemets de l'en-tête d'Entre Nous en page 36 et le nouvel élément graphique qui est entre le double guillemet en 69 et le yin yang utilisé en ouverture des pages sports page 29 et réutilisé page 34 pour le tableau des résultats sportifs.
- La page guide devenue variétés a bel et bien disparu définitivement… "Variétés" devient une colonne… avec une autre colonne "Mémento";
- http://www.observatoiredesmedias.com est super content que le mot "Médias" revienne enfin en têtière de la page 42, à côté d'Ecrans.

Malgré ces petites considérations, il faut saluer le travail accompli par les équipes de Libération, et le travail accompli par l'agence Rampazzo & Associés. A Libération, le projet a été piloté par Marie Guichoux. C'est elle qui a mené les négociations entre les services, coordonné le tout, non sans douleurs.

Une nouvelle maquette, une nouvelle formule (je mélange volontairement les terminologies, il faudra voir avec le temps si il s'agit juste d'une nouvelle maquette ou alors d'une véritable nouvelle formule) dans un journal, ce n'est jamais facile, et les équipes ou les services se retrouvent souvent devant le phénomène du fait accompli, ou la négociation n'est plus possible, car c'est le résultat des études de lectorat qui prime.

Il sera intéressant de suivre la nouvelle maquette de Libération tout au long de cette semaine (Ah, le temps où il y avait un vrai cahier emploi le Lundi…). On aura donc la possibilité de voir en application le nouveau terme à la mode à Libé : La dominante.

Dominante Cinéma, le mercredi par exemple. Et oui, le cinéma est plus en cahier. En revanche, le jeudi, on aura bien un cahier Livres (le service Livres de Libération s'étant battu vaillamment pour maintenir cette section en cahier).

libelabo.frLibé n'a pas eu les sous, et le temps, visiblement, de mettre en ligne dès aujourd'hui une nouvelle version repensée remaniée de son site internet. Le projet est sur les rails, et un CMS nouvelle génération est sur le point d'être choisi, mais alors, pourquoi ne pas avoir fait la pub, dans ce premier numéro, du nouveau site de Libération, LibéLabo, www.libelabo.fr ?

Pour en savoir un peu plus sur le LibéLabo, réécoutez notre diaporama sonore réalisé dans le studio radio de Libération.

Une nouvelle plateforme utilisée à Libération pour le LibeLabo : WordPress.

Résumons, sur le web, Libé teste et utilise BEAUCOUP de choses différentes :

- Le cms installé par British Telecom pour www.liberation.fr;
- SPIP pour www.ecrans.fr;
- Mais WordPress pour le blog d'Ecrans;
- TypePad pour ses blogs, comme pour ses sites de Villes;
- WordPress pour www.libelabo.fr

Ca fait pas un peu beaucoup?

Sinon, vous avez acheté Libération aujourd'hui? Non? Allez hop, un saut au kiosque!
Fissa! C'est important!

Bookmark and Share
  • http://lepresse-papiers.rsfblog.org/ fabrice

    Oui oui, il faudra attendre au moins une semaine pour que les derniers calages se fassent.Reste que le terme nouvelle formule semble mieux adapté à cette nouvelle mouture. On sent bien l'intention d'aérer l'ensemble, de jouer sur la photo et de donner des points de repères aux lecteurs avec de nombreux points d'entrées dans les pages. On sent aussi la recherche d'interactivité. D'ailleurs l'appel au lambda pour savoir si Laporte n'a pas ruiné l'équipe de France frôle l'appel au lynchage. Libé tente de reprendre les recettes qui fonctionent, proximité, interactivité, icono…mais ce n'est pas encore ça. Le rubricage reste hésitant et propose trop de ruptures de lecture. Work in progress ?

  • rosselin

    Bonjour,

    A l’usage, aucun intérêt. Cela ne valait pas la peine de dépenser de l’argent (rare à Libé) pour ça.

    A

    JR

  • http://claude-soula.blogs.nouvelobs.com/ claude soula

    Totalement d’accord avec Jacques Rosselin. La nouvelle formule n’en est pas une, puisqu’il n’y aucune nouvelle idée de traitement de l’information, aucune adaptation aux nouvelles habitudes de lecture. En plus, à l’usage, la maquette est « traitre »: on ne voit plus les informations! On ne voit que les papiers centraux, pas les papiers en colonne, qui passent inaperçus.